Formation

La formation est un formidable vecteur de changement au service des femmes et des hommes au travail. Nous mettons notre expertise au profit de vos objectifs et de votre organisation.

Développer les compétences et savoir-faire des entreprises et des organisations

 
La formation permet aux salariés de :
 
- Maintenir leurs connaissances, acquérir de nouvelles compétences,
- Retrouver la confiance en soi, consolider une identité métier,
- Développer le sentiment d’appartenance à l’organisation. 

 

La formation permet à l’entreprise de :

 
- Diversifier ses compétences internes,
- Renforcer sa compétitivité avec un personnel plus performant,
- Fédérer ses salariés autour du projet d’entreprise.


 

Plusieurs dispositifs vous permettent de bénéficier d’un financement. Il vous revient de rechercher le plus adapté à votre situation personnelle et d’étudier les modalités ouvertes dans votre entreprise.

- Le plan de formation de l’entreprise (PFE)

Le PFE comprend l'ensemble des actions de formation retenues dans l’entreprise à destination des salariés. Les stages généralement de courte durée (quelques jours) visent l'entretien ou l’actualisation des connaissances, et l’acquisition de nouvelles compétences.

- Le droit Individuel à la formation (ex-DIF)

Le DIF a posé le principe pour le salarié de la constitution progressive d'un capital formation à utiliser à son initiative, en accord avec l'employeur. Pour acquérir de nouvelles compétences ou consolider ses acquis sur un domaine de son choix, le salarié cumule chaque année 20 heures de formation. Sur un principe différent, il a été remplacé au 1er janvier 2015 par le compte personnel de formation (CPF).

- Le compte personnel de formation (CPF)

Le compte personnel de formation (CPF) a remplacé le droit individuel à la formation (DIF) depuis le 1er janvier 2015. Le CPF est un nouveau dispositif créé par la loi n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale qui renforce le principe d’un droit universel à la formation permettant l’évolution professionnelle. Il est attaché, non plus au contrat de travail, mais à la personne tout au long de la vie active jusqu'à la retraite. Il peut être ouvert dès l’âge de 16 ans et suit la personne même au chômage ou après un changement d’employeur, ainsi les heures cumulées sur la base de 150 heures maximum ne sont plus perdues en passant d’un emploi à un autre. Les formations doivent toutefois être éligibles et viser des compétences attestées (certifiantes) pour pouvoir être financées (liste auprès des OPCA).

- Le congé individuel de formation (CIF)

Le CIF permet de se perfectionner professionnellement, de changer d’activité ou de secteur professionnel (reconversion), d’acquérir une nouvelle qualification ou une qualification supérieure. Il est accordé par l’organisme paritaire agréé de gestion du CIF (Opacif).